Aujourd'hui, point de prétention, point d'analyse et d'axes argumentées. Juste quelques moments qui me font du bien. Un petit article pour passer le temps et vous donner de quoi vous faire sourire... Car l'écriture reste un plaisir aussi.


Voir le soleil se lever de plus en plus tôt. Quand vous marchez en direction de votre travail/fac/lycée, tous les jours, et que vous remarquez que le soleil se lève à chaque fois, plus tôt. Quand vous apercevez enfin sa bouille orangée et lumineuse. Quand vous recevez, pour la première fois depuis quelques mois, un pur rayon de lumière, qui vous atteint en plein coeur et vous donne le rythme à suivre pour la journée. Actuellement, je commence les cours le plus souvent à 10h, je n'ai donc plus le plaisir de suivre les pérégrinations de l'astre, mais l'année dernière, c'était un petite excitation qui me saisissait à chaque sortie du métro pour découvrir où en était le soleil.

Barrer les semaines passées sur un agenda. Rien de plus simple que de barrer les journées achevées pendant un cours ennuyeux. Mais quoi de plus jouissif d'enfouir dans le passé les contrôles, colles et autres concours blanc... Le temps passe vite tout de même. Et s'en rendre compte fait parfois du bien. Cela permet de réaliser que l'été/les vacances/le week end ne se trouvent qu'à quelques jours. Et si l'on se surprend à rêver, et à imaginer de quoi seront faites nos journées durant cette période bénie, je peux vous assurer que votre moral remontera d'un coup.

Se faire un bon petit plat. J'ai l'habitude de plaisanter et de dire que comme je suis étudiant, je n'ai pas de problème à manger des pâtes tous les jours, à manger quelque chose d'ignoble, à manger dans la casserole, à manger sans couvert, à ne pas manger... Pourtant, se mettre à cuisiner vraiment est un réel plaisir. Attention, je parle d'une véritable cuisine, pas d'un plat conçu pour se remplir le ventre le plus rapidement possible mais d'un met raffiné et exigeant, qui demande plus de temps à passer en cuisine qu'à table. Le temps à occuper pour le préparer est important. Plus il est long, plus l'attente dure et plus le plaisir sera alors grand. Si toutefois vous ne l'avez pas raté. En effet, vous êtes étudiant...

Se réunir en famille. C'est un plaisir que j'ai récemment découvert, en ayant quitté le domicile familial. Rien ne vaut ce plaisir de recréer pour une soirée l'illusion d'un moment qui appartient pour toujours à la nostalgie. Durant un soir, retrouver ces sentiments qui nous habitaient alors, ces émotions, ces repères qui ont été les nôtres pendant des années.

1108723_smiley