07 juillet 2011

Carnet d'Égypte (4)

Je vous l'ai déjà expliqué, le klaxon est partout au Caire. Dès qu'on se retrouve dans la rue, ce n'est qu'éruptions sonores partout. De la part des voitures, des mobylettes, tout le monde. C'est une manière de conduire comme une autre. Pourtant certains en font usage plus que d'autres. Ainsi si l'on est agressé par un strident « piiiiiiiiiiiip » ce n'est pas toujours parce que le conducteur du véhicule s'ennuie. Non, c'est une manière pour les chauffeurs de taxi d'interpeler des possibles clients. Il suffit de suivre des... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2011

Carnet d'Égypte (3)

Il faut l'avouer, Le Caire est une ville assez crade. Que ce soit la couche de poussière qui recouvre tous les bâtiments, les voitures, les rues et les trottoirs. Ou bien l'épaisse nuée de pollution qui sépare les humains du ciel. Mais cela se voit surtout aux innombrables poubelles à ciel ouvert qui parsèment la ville. Où que l'on marche, et bien sûr, surtout dans les quartiers pauvres, les ordures puent en plein cagnard. Plastique, légumes, produits chimiques et autres textiles squattent chaque coin de rue. Il est difficile de... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juillet 2011

Carnet d'Égypte (2)

L'instrument redoutable du conducteur égyptien est son klaxon. Qu'il se passe quelque chose ou pas, celui-ci a la main appuyé dessus, ne serait-ce que pour signaler qu'il existe. Même s'il n'y a aucune chance pour que vous ne lui rentriez dedans, il en fera usage avec conviction à base de « pip-pip-pip » strident. La conduite au Caire est un des ballets les plus impressionnants. Si la légende veut qu'il n'y ait jamais d'accidents, la dextérité des conducteurs cairotes n'est pas imaginaire. Les voitures se faufilent entre... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2011

Carnet d'Égypte (1)

Première vue de l'Égypte à travers le hublot de l'avion : du sable à perte de vue. Des bâtiments en sables, qui se fondent dans la même teinte orangée. Ainsi donc à part autour du Nil, la terre d'Égypte est aride et sèche. Ce sable recouvre tout le pays, jusqu'aux immeubles modernes du Caire. À travers la voie à grande vitesse qui traverse la ville comme une artère, on peut voir d'innombrables buildings écrasés par la chaleurs et couverts de la même poussière. Un marron délavé au gris de la pollution. Le Caire est une ville compacte.... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 21:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2011

La Ronde des concours

Ce billet décrit tout ce qui entoure les concours, pour ceux intéressés par ce qui se passe pendant un concours, je vous invite à (re)lire les billets sur le concours de l'ENS. Tous les ans à une certaine période une grande migration reprend et traverse la France entière. Elle touche plusieurs espèces : les étudiants de prépa économique, les prétendants aux divers Sciences Po, les apprentis cinéphiles, etc. Si parfois l'étudiant ne se déplace pas et passe les concours dans sa seule ville, souvent il doit se plier à de nombreux... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2011

Voilà l'été

Finis les partiels, finis les cours. C'est "presque" les vacances. Encore quelques petits trucs à régler : masters et autres concours, mais rien de trop grave. Ça y est, il fait beau, il fait chaud. Le printemps s'est fait attendre et on le prendrait pour l'été, tant le choc thermique avec les frimas hivernaux est important. On a même parfois droit à un vrai cagnard à certains moments : c'est l'effet cuvette de pollution à la parisienne ! On ressort donc des placards les shorts, marcels, lunettes de soleil et autres pastagas pour... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2011

Californication

Les billets sont rares mais c'est comme ça. Et encore une fois, ce sera une chronique. Pour ceux qui sont pas d'accord c'est dommage. Pour les autres, il y a Destination Rock. Californication ou l'album de la discorde. Trop doux pour certains, une facette revendiquée pour d'autres. Coupons tout d'abord court à toutes les polémiques : cet album se situe assez sensiblement dans un entre-deux. On y retrouve une tonalité double : une touche funky très présente et une démarche mélodique assumée. Si le funk peut-être vu comme une... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2011

Take Off Your Pants and Jacket

Il fait beau, alors sortez vous promener, en vous prenant pour des ados avec la vie devant eux... Chronique en partenariat avec Destination Rock. Un certain type de musique a cette faculté innée de ramener en arrière. Le temps d'une écoute, on se retrouve un été, quelques années auparavant, dans le corps de celui que l'on était alors. Pour beaucoup de monde, écouter Blink-182 produit cet effet-ci. Dès les premières notes, l'insouciance nous surprend et l'on redevient un ado, avec encore toute la vie devant soi, et pour seule... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2011

Maybe some day you forget what it's like to be human and maybe then, it's ok (Eastwood, 5)

Dernière partie du dossier. Aujourd'hui, comment Clint Eastwood est devenu l'un des plus grand cinéastes du monde. Clint Eastwood, le cinéaste de l'Americana, reconnu par la critiqueLors de la sortie de Gran Torino en 2008, Franck Kausch précise dans le numéro 577 de mars 2009 que le film est une nouvelle fois une « peinture de l'Amérique profonde, plus que jamais multicommunautaire, que le cinéaste peint avec une chaleur dignes des grands maitres de l'Americana, un Ford ou un Capra ». Cette comparaison avec ces grands... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 avril 2011

That's right, I'm just a fella now. I ain't no different from anyone else no more (Eastwood, 4)

Deuxième grand axe de notre dossier : après Eastwood acteur, Clint réalisateur. Clint Eastwood consacré réalisateur à travers une vision de l'Americana historiqueL'Americana, ou l'ensemble du folklore et la de la culture américaine, est un thème de prédilection pour Clint Eastwood qui signe en tant que réalisateur des films plus personnels, éloignés des critères commerciaux de réussite d'Hollywood. Des années 1990 à nos jours, il a revendiqué cette attachement à des figures bien peu exploités au cinéma, à travers des films comme... [Lire la suite]
Posté par valmaroc à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,